Entré par la Porte de l’Ouest de la Roue de médecine chamanique, voici l’automne arrivé. Cette saison nous invite à prendre un temps d’arrêt pour porter notre regard sur nos accomplissements de l’année écoulée. Quel travail avons-nous pu accomplir, qu’en avons-nous récolté, que souhaitons nous garder et faire fructifier et que souhaitons nous rendre à la terre et laisser s’en aller.

Pour ma part l’année a été bien remplie. De nombreuses nouvelles pétales se sont ouvertes en moi. L’acceptation de plus en plus sereine et consciente de la santé qui est la mienne ainsi que la mise en place d’un mode de vie tenant compte de « ce qui est » m’ont permis de faire un grand pas de plus à la rencontre de la Vie. Oser Être dans ma parfaite imperfection, oser la vivre, l’explorer, la transformer en ressource et en force joyeuse. Parfois pleurer mais de plus en plus souvent rire, vibrer, m’enchanter Même si ce n’étaient pas celles que j’avais imaginées, de profondes et vivifiantes guérisons se sont ainsi révélées sur mon chemin.

En résonnance avec ma propre transformation, mes accompagnements se sont eux aussi réorientés que ce soit sous forme d’accompagnements individuel ou de groupe, au sein de l’Espace ou sous forme de mandats externes. Une jeune femme rencontrée dernièrement m’a dit qu’elle me percevait comme une « médiatrice de soi à soi ». J’ai bien aimé ces mots qui décrivent si bien le chemin que j’ai parcouru avec moi-même. Faire la paix avec toutes les facettes qui nous habitent, nous composent, puisqu’elles font partie intégrante de qui nous sommes et seront toujours là, que nous le voulions ou pas, que nous les aimions ou pas.

Car si nous rêvons d’un monde de paix, c’est d’abord à l’intérieur de nous que nous devons le créer.

Je vous souhaite un magnifique automne 2022

Lumineusement

Léna

 

Facebook